19/04/2013

Diesel, vous avez dit Diesel ?

 

Un récent rapport du comité sur la fiscalité écologique vient de se prononcer contre l’avantage fiscal accordé au diesel depuis des décennies en France. Il faut savoir que les moteurs diesel sont en quelque sorte une spécialité française et nos constructeurs, forts de cet avantage comparatif, ont fortement renforcé leur offre de véhicules diesel et largement contribués à ce qu’aucune taxe ne vienne rehausser le prix du litre.

Aaaah le diesel. Spécialité bien française qui nous vaut cette réputation à l’étranger de posséder des moteurs d’avant-guerre nauséabonds. On estime que 60% du parc automobile roule au diesel. Aujourd’hui, il est vrai, le diesel n’est plus celui des voitures de prolos des années soixante-dix. Moins polluant, il n’en reste pas moins très nocif pour l’environnement. Si initialement, la différence de taxation avec l’essence visait à favoriser ceux utilisant le diesel comme chauffage, ou encore comme carburant agricole, aujourd’hui on peut vraiment se demander, face au risque sanitaire croissant, pourquoi une telle différence de traitement ?

Claquer la fiscalité du diesel sur celui de l’essence devrait rapporter à l’Etat environ 7 milliards d’euros. Après, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur le bien-fondé de cette mesure alors que les ménages français sont de plus en plus taxés. D’aucuns critiquent le caractère confiscatoire de l’écologie en France. C’est sûr qu’au moment où l’économie française bat de l’aile, et que le secteur automobile est en récession sur le marché européen, est-ce le bon moment ? Soyons sérieux, il n’y aura jamais de « bon moment pour mettre fin à un avantage fiscal qui contribue à créer un marché de niche franco-français confortable pour nos constructeurs. Il n’y a qu’à voir le nombre de véhicules diesels en France (voir choisir-sa-voiture.com en sélectionnant l'onglet carburant). Le gouvernement ferait preuve de courage en adoptant cette mesure fiscale. Mais à l’heure où sa popularité est au plus bas, il y a fort à parier que cette mesure soit reportée sine die.

18/12/2012

Montebourg reçoit sa Zoé

 

Hier, notre cher ministre du délitement productif a reçu sa nouvelle voiture électrique. Il était content, le sourire aux lèvres. Sauf que la plupart de ses mesures ou ses prises de positions sur l’automobile ne servent qu’à pousser un peu plus les constructeurs français (mais pas qu’eux) dans le ravin. Je joins un article des Echos très intéressant sur le fait que les concessionnaires ne sont pas du tout encouragés à vendre des véhicules non-polluants parce qu’ils perdent de l’argent, et pourquoi ça ? Parce que l’Etat, ne tient pas sa promesse de rembourser les bonus écologiques. Au total, c’est environ 20 millions d’euros que le gouvernement n’a pas versé aux constructeurs qui avancent la somme. Alors oui, Montebourg peut sourire, son plan de pourrir définitivement le marché automobile en bien lancé. Merci Arnaud.

arnaud montebourg,zoé,renault

04/12/2012

Vente de voitures, la dégringolade continue

 

Le Père Noël ne risque pas de livrer beaucoup de voiture cette année (remarque, tant mieux, ça ne rentre pas dans les souliers). La baisse des ventes de voitures neuves atteint moins 19,2% au mois de novembre comparé à l’année précédente (article disponible ici). Ce n’est pas surprenant vu que les chiffres des immatriculations chutent sans discontinué depuis plus de six mois. Je me demande si les nouveaux bonus/malus (voir mon article précédent) vont comme je le pense plombé les ventes ou l’inverse… En tout cas les constructeurs auto n’ont pas fini de serrer les dents. Bon courage !

baisse-des-ventes-immobilieres.jpg

19/11/2012

Acheter une voiture neuve : ça va être coton

 

Si vous aviez l’intention de changer de véhicule en 2013, vous aurez intérêt à bien vous renseigné car le prix d’une voiture neuve va dépendre surtout de son rejet de CO2 au km. En effet, vous savez sans doutes que le gouvernement Ayrault a fait voté un principe de bonus écologique assorti d’un malus si votre voiture rejette plus de 135 grammes de dioxyde de carbone. C’est pas beaucoup. Alors si vous souhaiter savoir combien votre voiture va vous coûter consulter ce tableau suivant qui vous donnera une bonne idée du prix d’une voiture neuve total, une fois les bonus ou malus ajoutés :

bonus-malus-2013-proposition1.jpg

 

Normalement les constructeurs sont tenus d’intégré les bonus et malus dans leurs prix mais c’est plus pour vous aidé à choisir à son prix véritable et ne pas vous faire avoir par l’état. Si comme moi vous habitez entre la ville et la cambrousse, un véhicule hybride peut être la solution pour avoir une voiture pas trop polluante pour moins cher.

Fiche pratique pour améliorer l’action des secours

 

La fiche de secours à bord est un outil développé l’Automobile Club à destination des secouristes intervenant sur les accidents de la route. Cette fiche indique les emplacements des différents éléments susceptibles de comporter un danger lors du sauvetage. En effet, les accidents sont nombreux quand les secours interviennent sur une voiture accidentée. Par exemple, les pompiers sont parfois électrocutés en tentant d’ouvrir une portière si la batterie fait un court-jus. Celui-ci peut être très dangereux pour le cas des voitures électriques où la tension est beaucoup plus forte. Les explosifs déclenchant les airbags, si ceux-ci ne se sont pas amorcés, peuvent aussi constituer un danger. Si les secours disposaient rapidement des infos sur l’emplacement de ces éléments dangereux, cela leur permettrait d’intervenir 30% plus vite sur les accidents.

Source ici